Football : « Je n’engagerai pas un musulman »

Le club Beitar Jérusalem a gagné un prix pour sa lutte contre le racisme récemment. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le club Beitar Jérusalem a gagné un prix pour sa lutte contre le racisme récemment.

Eli Cohen, entraîneur recruté il y a quelques jours en qualité de conseiller par le club de football israélien Beitar Jérusalem, a dû démissionner après des propos tenus antimusulmans lors d'une interview.

Le conseiller du Beitar avait déclaré qu'il ne ferait jamais venir un musulman.

"J'étais aux premières loges quand deux joueurs musulmans sont arrivés il y a cinq ans dans ce club. Certains fans étaient tellement en colère qu'ils ont mis le feu au siège du club", avait-il dit au quotidien Yedioth Aharonoth.

Mais cette déclaration qui ne concorde pas avec le point de vue du management.

Lire aussi:

En effet, le club de foot essaie de se débarrasser de sa réputation qui consistait à attirer des fans d'extrême droite.

Beitar Jérusalem a d'ailleurs gagné un prix pour sa lutte contre le racisme début aout.

Sur le même sujet