Le déséquilibre entre les sexes

Des garçons forts, sportifs et intelligents, et des filles portant de jolies robes Copyright de l’image UNESCO / GEM REPORT
Image caption Des garçons forts, sportifs et intelligents, et des filles portant de jolies robes

La représentation stéréotypée de garçons forts, sportifs et intelligents, et de filles portant de jolies robes que l'on rencontre dans de nombreux manuels scolaires risque de corrompre les chances futures d'égalité entre les hommes et les femmes.

Selon divers experts, le sexisme est répandu dans les manuels scolaires d'école primaire, à quelques variations près, sur tous les continents.

"Il existe des stéréotypes chez les hommes et les femmes camouflés dans ce qui semble être des rôles bien établis pour chaque genre", explique le sociologue Rae Lesser Blumberg.

Après avoir analysé des manuels scolaires du monde entier, le professeur Blumberg, de l'Université de Virginie, expose un phénomène systématique où les femmes sont invariablement dépeintes dans des rôles subalternes.

Bien que le taux de scolarisation ait augmenté de façon spectaculaire depuis 2000, l'Unesco estime que plus de 60 millions d'enfants n'ont jamais mis les pieds dans une salle de classe - et 54 % d'entre eux sont des filles.

"Ces livres perpétuent le déséquilibre entre les sexes", explique le professeur Blumberg, avant de conclure que la société ne peut pas "éduquer les enfants du futur avec des livres du passé".

Des rôles subalternes

Haïti - Dans une école primaire, les élèves apprennent que les mamans "prennent soin des enfants et préparent la nourriture" tandis que les papas, eux, travaillent dans un bureau.

Tanzanie - Dans certains manuels scolaires, les garçons sont représentés comme étant forts et sportifs, tandis que les filles se contentent d'avoir l'air joli.

Pakistan - Un ouvrage richement illustré expose un contenu dans lequel tous les politiciens, les personnes qui ont de l'autorité et les gens puissants sont des hommes.

Turquie - Une bande dessinée représente d'un côté un garçon rêvant de devenir médecin, et de l'autre, une fille qui s'imagine comme une future mariée en robe blanche.

La liste est longue et ne connaît aucune frontière géographique.

La série 100 femmes de la BBC nomme 100 femmes influentes et inspirantes à travers le monde chaque année.

En 2017, nous leur demandons de s'attaquer à quatre des plus grands problèmes auxquels sont confrontées aujourd'hui les femmes : le plafond de verre, l'analphabétisme féminin, le harcèlement dans les espaces publics et le sexisme dans le sport.

Avec votre aide, elles trouveront des solutions réelles et nous voulons inclure vos idées. Retrouvez-nous sur Facebook, Instagram et Twitter et utilisez #100Women #100Femmes

Sur le même sujet