RDC : élections générales en 2018

RDC, ceni, nikki Haley, BBC Afrique Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président de la Ceni, Corneille Nangaa avec l'ambassadrice américaine aux Nations Unies, Nikki Haley, qui avait exigé que l'élection présidentielle soit organisée dans le courant de l'année 2018.

La commission électorale congolaise vient d'annoncer la tenue des élections présidentielle, législatives, provinciales et locales pour décembre 2018.

Les Congolais devront encore attendre 14 mois pour voter. La Ceni en a décidé ainsi en vertu de l'accord politique de la saint Sylvestre, signé en décembre 2016. C'est cet accord qui régit la transition.

Les scrutins devaient, en principe, avoir lieu en décembre de cette année. Mais la commission électorale qui évoque des contraintes financières et logistiques n'a pas pu tenir ce délai.

Depuis fin 2016, le président Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001, est arrivé à la fin de son mandat.

C'est le cas également des députés, sénateurs et gouverneurs.

En visite à la Ceni, le 27 octobre, l'ambassadrice américaine aux Nations Unies, Nikki Haley, avait exigé que l'élection présidentielle soit organisée dans le courant de l'année 2018, si la RDC voulait toujours compter sur le soutien américain.

La Commission électorale congolaise avait annoncé début octobre que ce délai n'était pas tenable, et que le scrutin n'aurait pas lieu avant le mois d'avril 2019.

Lire plus