Des divergences au Zamalek

Depuis qu'il est dirigé par Mortada Mansour (à droite), le Zamalek a connu une dizaine d'entraîneurs. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Depuis qu'il est dirigé par Mortada Mansour (à droite), le Zamalek a connu une dizaine d'entraîneurs.

Mansour a été réélu samedi pour un deuxième mandat de quatre ans, avec une écrasante majorité de 23.544 voix, contre 16.094 pour Ahmed Soliman.

Ses partisans, des membres du club pour la plupart, disent être impressionnés par le travail qu'il a accompli pour développer les infrastructures sportives du Zamalek.

Mais d'autres supporters ne détenant pas le droit de vote espéraient un changement à la présidence du club.

Avant l'élection de samedi, des supporters du Zamaleck avaient assiégé les locaux de leur équipe pour exiger le départ de Mortada.

De 2014 à ce jour, le Zamalek a remporté la Coupe d'Egypte et a joué la finale de la Ligue des Champions.

Signe d'une certaine instabilité, cette équipe a connu une dizaine d'entraîneurs depuis cette date.

Sur le même sujet