Le massacre en Casamance, un acte "d'une rare barbarie"
Media playback is unsupported on your device

Le massacre en Casamance, un acte "d'une rare barbarie"

Au Sénégal, le mouvement séparatiste MFDC a condamné fermement sur son site internet le massacre du week-end survenu en Casamance.

La rébellion nie ainsi toute implication dans la mort de 13 jeunes hommes, abattus à Boffa, près de Ziguinchor, la principale ville de la région.

Macky Sall a dénoncé "une attaque armée d'une rare barbarie".

Il a décrété pour lundi et mardi un deuil national.

Correspondance à Dakar, Arwa Barkallah.