La lutte contre l'excision continue
Media playback is unsupported on your device

L'ONU estime que plus de 200 millions de femmes et de filles ont été excisées.

A l'occasion de la journée de la tolérance zéro à l'égard des mutilations sexuelles féminines, le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a déclaré que cette pratique est une violation grave des droits fondamentaux des femmes et des filles. L'ONU estime que plus de 200 millions d'entre elles, dans 30 pays répartis sur 3 continents, ont subi une forme de mutilation génitale. Clarisse Fortune.