Nigeria : l'armée déployée dans les zones d’insécurité

Nigeria : l'armée déployée dans les zones d'insécurité Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une patrouille de l'armée nigériane dans une zone à risque.

Au Nigeria, les autorités ont lancé mercredi une opération militaire dans les Etats instables du centre du pays.

L'objectif de cette mesure est de mettre fin à des violences entre agriculteurs et éleveurs qui ont fait des centaines de morts ces dernières semaines.

Ce conflit découle des difficultés d'accès à la terre et aux ressources, qui sont exacerbées par le réchauffement climatique et la désertification.

Selon les autorités, l'opération ira jusqu'au 31 mars. Elle vise à enrayer les affrontements entre éleveurs et paysans et les attaques contre des membres des communautés nigérianes par des milices armées, en particulier à Benue, Taraba et Nasarawa,

L'opération devrait également permettre de lutter contre le "banditisme armé, le kidnapping et le vol de bétail" dans les Etats de Kaduna et de Niger, mais aussi contre la criminalité à Kogi.

Selon Amnesty International, 168 personnes ont été tuées dans des violences intercommunautaires entre éleveurs et agriculteurs depuis le début de l'année, dont une centaine dans le seul Etat de Benue.

Lire plus