Windrush: les immigrés oubliés
Media playback is unsupported on your device

Le Royaume-Uni remet en question le statut de citoyen britannique de milliers de migrants

L'affaire "Windrush" défraie la chronique ici en Grande Bretage. Entre 1948 et 1973, des milliers de migrants originaires des pays du Commonwealth arrivent au Royaume-Uni, à l'invitation de Londres, pour soutenir les efforts de reconstruction d'après-guerre. Beaucoup arrivent sans documents officiels. Aujourd'hui, les autorités britanniques remettent en question leur statut de citoyen britannique. Léone Ouedraogo.