Le Congrès américain assouplit la régulation bancaire

Le Congrès américain assouplit la régulation bancaire Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le Congrès américain assouplit la régulation bancaire

Donald Trump avait promis de démanteler la loi Dodd-Frank, adoptée en 2010 sous la présidence de Barack Obama pour mieux réguler la finance. Un palier vient d'être franchi en ce sens : le Congrès américain a adopté, mardi 22 mai, par 258 voix contre 159, une loi assouplissant les régulations bancaires mises en place après la crise financière de 2008 pour prévenir un nouveau scénario noir.

Dans le détail, la loi réduit de 38 à 12 le nombre de banques (sur les 5 670 que comptent les États-Unis) qui seront sous la plus haute surveillance de la Réserve fédérale (Fed), en faisant passer de 50 milliards de dollars à 250 milliards de dollars d'actifs le niveau à partir duquel cette surveillance s'applique. La Fed a déjà limité les tests de résistance exigés auprès des banques de taille moyenne, mais le caractère strict de la loi Dodd-Frank l'empêchait de faire plus.

« C'est une avancée majeure pour libérer notre économie de l'excès de régulation », s'est réjoui le président républicain de la Chambre des représentants, Paul Ryan.

Sur le même sujet