L’accord de pêche UE-Maroc paraphé

Maroc Copyright de l’image AFP
Image caption Le nouvel accord de pêche inclut le Sahara-Occidental

Après trois mois de négociation, le Maroc et l'Union européenne (UE) sont parvenu à l'adoption d'un nouvel accord de pêche.

Les négociateurs marocains et européens avaient annoncé vendredi s'être entendus sur le contenu du nouvel accord, cinq jours après l'arrivée à échéance du précédent.

Le document qui a été paraphé mardi à Rabat par les deux parties doit encore être approuvé par les parlements européen et marocain.

A lire aussi : L'UE négocie un nouvel accord de pêche avec le Maroc

"C'est un accord gagnant-gagnant", s'est félicitée la cheffe de la délégation de l'UE au Maroc, Claudia Wiedey.

Le nouvel accord permet aux navires de l'UE d'accéder à la "zone de pêche marocaine" en échange d'une contribution économique, qui "passe à 52,2 millions d'euros (par an), soit une augmentation de 30%", selon un document du ministère marocain de l'agriculture et de la pêche diffusé après la signature.

A lire aussi : Un accord de pêche UE-Maroc jugé "non applicable"

Le "niveau des débarquements obligatoires et les catégories de pêche restent inchangées avec un nombre de navires atteignant les 128", selon ce document.

Le renouvellement de l'accord de pêche inclut désormais le Sahara occidental et la question de ce territoire avait retardé le dialogue entre les deux parties.

A lire aussi : Sahara occidental : l’ONU appelée à renouveler sa mission

A lire aussi : Le mandat de la Minurso prolongé

En février, la Cour de justice de l'UE (CJUE) avait considéré que l'UE et le Maroc devaient renégocier certaines dispositions de leur accord de pêche car elles violaient le principe de l'autodétermination du Sahara occidental.

Selon la partie marocaine, le nouvel accord doit permettre d'"optimiser les retombées et les bénéfices pour les populations locales des zones concernées".

Sur le même sujet

Lire plus