La chèvre, une bête sensible aux traits du visage
Media playback is unsupported on your device

La chèvre, une bête sensible aux traits du visage

A l'instar des chevaux, une récente étude révèle aujourd'hui que les chèvres peuvent distinguer les expressions faciales humaines.

Elles pencheraient alors pour les sourires, mais éviteraient aussi les visages grincheux.

Récit, Geneviève Sagno.