Meckassoua appelle au calme en Centrafrique

Il a tenu un meeting dimanche après-midi au quartier du PK 5 à Bangui, le quartier où des coups de feu ont été entendus le soir de sa destitution.

Abdoul Karim Meckassoua a appelé au calme mais a qualifié sa destitution de « coup d'Etat constitutionnel ».

Selon Mamadou Stanislas Mangabo, chargé de mission à l'assemblée nationale, et proche d'Abdoul Karim Meckassoua, joint par la BBC, « il n'entend laisser personne piétiner la constitution du pays, étant lui-même le garant ».

Pour Mamadou Stanislas Mangabo, les coups de feu entendus le vendredi dernier, après la destitution du président de l'Assemblée Nationale, dans le quartier du PK5, étaient une « réaction spontanée » de la part de certaines personnes.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Abdoul Karim Meckassoua appelle au calme

Enfin, à en croire M.Mangabo, si le calme prévaut jusqu'à présent dans le pays, c'est « grâce aux efforts d'Abdoul Karim Meckassoua et a son appel au calme que les choses n'ont pas dégénéré ».

Sur le même sujet

Lire plus