En Chine, un présentateur de JT virtuel

Image caption Le présentateur peut travailler sans relâche pendant 24 heures, selon l'agence Xinhua.

La Chine s'est dotée d'un tout premier présentateur de Journal télévisé virtuel.

L'œuvre de l'agence de presse chinoise Xinhua et de l'entreprise Sogou a pour but de « lire les textes avec le plus de naturel que possible ».

Selon Xinhua, le présentateur virtuel peut travailler pendant 24 heures sur le siteweb et les réseaux sociaux sans s'arrêter, ce qui réduirait les dépenses liées à la production de l'actualité.

Ses expressions, sa voix ainsi que les mouvements de ses lèvres ont été créées sur base de ceux des présentateurs de Xinhua.

Lire aussi:

La fin des « présentateurs de JT » ?

Alors que ses créateurs estiment qu'il présente le journal d'une manière naturelle, Michae Wooldridge, de l'Université d'Oxford, estime qu'il sera difficile de le suivre pendant plus de deux ou trois minutes.

Il décrit sa voix comme étant monocorde et sa présentation comme étant sans rythme.

Il rappelle aussi que les présentateurs humains ont bâti leurs réputations et sont devenus des visages reconnus au point d'être considérés par l'audience comme dignes de confiance.

Noel Sharkey, professeur d'intelligence artificiel et de robotique à l'Université of Sheffield, lui estime qu'il faut apprécier ce premier effort, en attendant les améliorations qui doivent y être apporté.

Regarder aussi:

Media playback is unsupported on your device
La journaliste nigériane AminaYuguda remporte le prix Komla Dumor 2017 de la BBC

Sur le même sujet