Quand les fake news justifient la répression

Quand les fake news justifient la répression

En Égypte, les restrictions imposées à la liberté d'expression suscitent l'inquiétude.

Plusieurs journalistes et activistes ont été emprisonnés pour avoir diffusé de fausses nouvelles, ce qui est illégal selon la loi égyptienne.

Une nouvelle législation sur les réseaux sociaux sensée lutter contre les rumeurs qui déstabilisent le pays. Récit de Raissa Okoi