Au Zimbabwe, les forces de sécurité accusées de torture systématiques
Media playback is unsupported on your device

Au Zimbabwe, les forces de sécurité accusées de tortures systématiques

Au Zimbabwe, la Commission des droits de l'homme accuse l'armée et la police de procéder à une "torture systématique" des manifestants qui protestent contre la flambée des prix du carburant. La Commission dénonce un recours disproportionné à la force. Et selon les observateurs, huit personnes ont été tuées depuis le début des manifestations il y a plus d'une semaine. De nombreuses autres personnes auraient été arrêtées ou enlevées à leurs domiciles. Lamine Konkobo