L’UA renonce à sa mission en RDC

RDC Copyright de l’image Getty Images
Image caption Paul Kagamé et d'autres Chefs d'Etat de l'UA devaient se rendre à Kinshasa lundi

La délégation de haut niveau de l'Union africaine qui devait se rendre lundi à Kinshasa pour trouver un consensus de sortie de crise a renoncé à se rendre en RDC.

Le 17 janvier, les chefs d'État et de gouvernement réunis à Addis-Abeba, avaient convenu d'envoyer en RDC une délégation de haut niveau comprenant le président de l'Union et d'autres chefs d'État ou de gouvernement.

Cette mission annoncée pour le lundi 21 a été annulée après que son appel à reporter la proclamation des résultats définitifs de la présidentielle a été ignoré par la République Démocratique du Congo.

A lire aussi : L'UA demande la suspension des résultats en RDC

L'information a été donnée par Ebba Kalondo, porte-parole de la présidence de l'UA, qui n'a toutefois pas conformé si la mission de haut-niveau entendait se rendre en RDC à une date ultérieure.

Les chefs d'État de l'Union africaine après leurs différentes consultations "avaient conclu à des doutes sérieux quant à la conformité des résultats provisoires, proclamés par la Commission électorale nationale indépendante".

Sur la base de ce constat, ils avaient appelé à la suspension de la proclamation des résultats définitifs des élections.

A lire aussi : L'ancien magnat du pétrole qui veut être président du Congo

A lire aussi : ‘Je me considère comme le seul président de la RDC’ (Martin Fayulu)

A lire aussi : La victoire de Felix Tshisekedi confirmée

Kinshasa a fait la sourde oreille à cette requête et dans la nuit du samedi au dimanche, la Cour Constitutionnelle a proclamé Félix Tshisekedi comme vainqueur de la présidentielle.

Les responsables de l'organisation avait indiqué qu'en plus du Rwandais Paul Kagamé, d'autres Chefs d'Etat étaient volontaires pour le voyage.

Les noms de Cyril Ramaphosa d'Afrique du sud, Joao Lourenco d'Angola et Idriss Déby du Tchad ont circulé.

Entre temps des messages de félicitation à l'endroit du nouveau président de la RDC arrivent de toute part.

A lire aussi : La RDC rejette l'appel de l'UA

Le président Kenyan Uhuru Kenyatta s'est joint aux dirigeants d'Afrique australe au sein de l'organisation régionale (SADC) pour féliciter Félix Tshisekedi.

La SADC a appelé tous les Congolais à accepter la victoire de M. Tshisekedi. Cette déclaration a mis en colère Martin Fayulu, qui avait pourtant exhorté la communauté internationale à ne pas reconnaître le résultat annoncé par la Cour Constitutionnelle.