En Ouganda, la pratique des MGFs a la peau dure
Media playback is unsupported on your device

En Ouganda, la pratique des MGF a la peau dure

En Ouganda, la loi interdit les mutilations génitales féminines (MGF) mais la pratique n'a pas reculé malgré le risque de répression.

Illustration dans ce reportage dans l'est du pays avec Claire-Renée Mendy.