Au Nigeria, la facture salée du report des élections

Au Nigeria, la facture salée du report des élections

Reporter les élections dans la plus grande économie d'Afrique, cela a un coût.

Et la facture est estimée à au moins 1,5 milliard de dollars.

C’est une somme qui pourrait être revue à la hausse selon les dernières estimations, soit 17 millions de dollars de plus.

La projection de pertes supplémentaires s'explique par la nouvelle fermeture des frontières prévue avant les opérations de vote ce samedi.

Reportage : Maya Hayakawa et Pierre-Antoine Denis