Face à la montée de la Chine, l'Ouganda se met au Madarin

Face à la montée de la Chine, l'Ouganda se met au Madarin

La Chine, premier investisseur direct étranger en Ouganda, investit près de 4 milliards de dollars par an dans ce pays d'Afrique de l'Est.

Du coup, ces dernières années, les deux partenaires ont renforcé leurs relations.

Et cela passe aussi par la promotion du mandarin dans les écoles secondaires ougandaises.

Récit, Pierre-Antoine Denis