Au lendemain de la série d’attentats, le Sri Lanka se recueille

Le groupe État Islamique a revendiqué les attentats-suicides contre des églises et hôtels au Sri Lanka au cours du week-end.

Ces attentats ont fait plus de 300 morts et 500 blessés.

Les autorités évoquent, quant à elles, la responsabilité de groupes djihadistes locaux, probablement affilié à l’Etat Islamique.

Par ailleurs, les premières cérémonies d'inhumations ont eu lieu mardi dans le pays.

Récit, Olivier Weber.