Reprise des cours à l'Université de Niamey

Yahouza Sadissou ministre de l'enseignement supérieur du Niger Copyright de l’image Facebook
Image caption Yahouza Sadissou ministre de l'enseignement supérieur du Niger

Le gouvernement et le Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur (SNECS) signent un accord qui met fin à plusieurs mois de bras de fer.

La grève en série lancée par le SNECS concernait les huit Universités publiques du pays

Le gouvernement nigérien s'engage à associer désormais le syndicat du supérieur dans la réforme des Universités publiques qui constituait la principale pomme de discorde entre les deux parties.

Lire aussi: Alerte au faux vaccin au Niger

Pour sauver l'année académique les enseignants promettent d'organiser des cours de rattrapage. Le ministre des Enseignements Supérieurs Yahouza Sadissou et le secrétaire de l'Union des étudiants nigériens à l'Université de Niamey (Uenun) se réjouissent de la fin de cette grève

En début de semaine le SNECS avait été obligé de suspendre son énième mot de grève qui a été jugé « illégal » par le juge des référés.

Sur le même sujet

Lire plus