Dix nouveaux ministres intègrent le gouvernement malgache

Madagascar

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

Andry Rajoelina opère un remaniement ministériel plus d'un an après avoir prêté serment le 19 janvier 2019.

Un an après son retour au pouvoir, le président de la République malgache affirme vouloir donner un nouveau souffle et une nouvelle organisation à son équipe gouvernementale.

Andry Rajoelina avait annoncé que des ministres devaient quitter le gouvernement après une évaluation de leurs actions.

Un nouveau gouvernement de 24 membres a donc été nommé ce mercredi.

Dix d'entre eux sont de nouveaux entrants, les 14 autres ont été reconduits dans leur fonction.

Huit sont des femmes, un taux qui n'atteint pas encore la parité promise par le chef de l'Etat durant sa campagne électorale, mais une amélioration par rapport à l'ancienne composition gouvernementale.

Beaucoup de ministres aussi bien anciens que nouveaux ont moins de quarante ans.

La plupart ont des expériences dans leurs secteurs.

Certains nouveaux font d'ailleurs partie des personnalités ayant répondu à un récent appel à candidature lancé par les autorités à l'endroit des techniciens et des intellectuels malgaches.

Le ministère de la Justice, celui des Affaires étrangères et celui de la sécurité publique accueillent de nouveaux ministres.

De nouveaux ministères chargés des secteurs jugés prioritaires par le chef de l'Etat sont créés : un ministère de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène et un ministère des nouvelles villes et de l'habitat pour mener à bien l'une des promesses électorales d'Andry Rajoelina. Celle de créer de nouvelles villes et de nombreux logements à loyer modéré.