Ayopo Ogunleye, le nigérian qui a engendré cinq paires de jumeaux

Faoziyah Saanu-Olomoda, BBC Yoruba

Le père de cinq paires de jumeaux
Légende image,

Le père nigérian de cinq paires de jumeaux.

Ayopo Ogunleye, qui a engendré cinq paires de jumeaux, est devenu une sorte de célébrité locale dans l'ouest du Nigéria.

Le courageux père a indiqué à BBC Yoruba qu'il élevait désormais seul ses enfants dans la région d'Ado-odo, dans l'État d'Ogun, car sa femme l'avait quitté il y a plusieurs années après que ses parents se soient plaints qu'elle avait trop de jumeaux.

Aujourd'hui âgé d'une quarantaine d'années, il élève sept enfants, car le couple a perdu la première paire de jumeaux alors qu'ils étaient bébés et un garçon de la dernière paire est également décédé.

M. Ogunleye a souligné qu'il ne s'attendait pas à avoir des jumeaux la première fois que sa femme a conçu et qu'il a été surpris lorsqu'il a été appelé de l'hôpital.

"Quand j'ai appris que ma femme avait accouché, j'ai demandé si c'était un garçon ou une fille, et ils m'ont dit que j'avais des jumeaux".

C'était un rêve devenu une réalité pour lui.

"J'avais prié à ce sujet depuis l'enfance, j'ai rendu grâce à Dieu. J'ai pris ma femme dans mes bras et je l'ai félicitée."

La communauté yoruba, que l'on trouve principalement dans l'ouest du Nigéria, a l'un des taux les plus élevés de naissances de jumeaux au monde.

Les jumeaux sont appelés "Ibeji" et, culturellement, ils croient qu'ils doivent être suivis d'une seule naissance - appelée "Idowu".

Mais M. Ogunleye explique que chaque fois que sa femme était enceinte, il s'agissait de jumeaux.

"Deuxième fois des jumeaux, troisième fois des jumeaux, quatrièmement des jumeaux, cinquièmement des jumeaux", dit-il.

La raison pour laquelle il a eu autant de jumeaux reste un mystère pour lui : il dit qu'il ne mange rien de spécial ou ne fait rien de différent des autres.

Malgré les contraintes financières et physiques liées à l'éducation d'un si grand nombre d'enfants, il aimerait en avoir d'autres et n'a pas exclu de se remarier.

"Les enfants sont des bénédictions de Dieu", dit-il.