Got a TV Licence?

You need one to watch live TV on any channel or device, and BBC programmes on iPlayer. It’s the law.

Find out more
I don’t have a TV Licence.

Le direct

time_stated_uk

  1. "Achat de votes dans certaines régions du Nigeria"

    Nigeria

    Des observateurs électoraux de l'ONG Centre pour la démocratie et le développement (CDD) ont observé des cas d’achat de votes.

    Le CDD est l'une des principales organisations pro-démocratie au Nigeria et est considéré comme très crédible.

    Leur rapport préliminaire sur l'élection souligne que "malheureusement, il y a eu de nombreuses situations où des achats de votes a été observé".

    Dans l'état d'Enugu, les équipes du CDD ont vu des hommes récupérer de l'argent devant un bureau de vote après avoir choisi leurs candidats.

    Dans l'Etat d'Osun, les observateurs du CDD ont vu des gens écrire leur nom après avoir voté pour qu'on leur donne de l'argent, bien que les observateurs n'aient pas vu l'échange d'argent.

    Dans l'État de Bayelsa, ils ont vu des agents des partis promettant de contacter les électeurs plus tard, ce qui implique qu'ils seront payés à une date ultérieure.

    Dans l'ensemble, le CDD s'est dit "heureux de constater que des élections se déroulent dans tout le pays et qu'il y a une participation électorale importante".

  2. Boko Haram a tenté de perturber le vote à Maiduguri

    Nigeria
    Image caption: Les habitants de Maiduguri sont sortis pour voter après les tirs du matin

    On en sait un peu plus sur les tirs de roquette à Maiduguri quelques heures avant les élections ce matin.

    L’armée nigériane indique qu’une douzaine de roquettes ont été tirées tôt samedi sur la ville de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria tuant un soldat et faisant une vingtaine de blessés.

    Un membre des milices qui combattent Boko Haram dans le nord-Nigeria a confié à l’AFP que "les terroristes de Boko Haram ont tenté d'entrer dans la ville, mais ils ont été repoussés. En fuyant, ils ont tiré des roquettes sur la ville".

    De son côté le chef de la police locale, Damian Chukwu, a affirmé qu'il n'y "avait pas eu d'attaque" sur Maiduguri.

    "Les tirs n'étaient pas dirigés contre les civils et ont été effectués par mesure de sécurité", a-t-il insisté dans un communiqué.

    Vendredi soir, un contingent de "plus de cinq cent" soldats tchadiens est entré au Nigeria pour "prêter main forte" à l'armée nigériane, a annoncé à l'AFP le porte-parole de l'armée tchadienne, le colonel Azem Bermendoa Agouna.

  3. Début du dépouillement des votes

    Nigeria
    Image caption: L'attention se tourne vers les centres de collecte des résultats et les états-majors des missions d’observation

    Dans les Etats, localités, centres et bureaux de vote où les opérations de vote ont effectivement débuté à 8 h, le décompte des voix a déjà commencé sous l’œil vigilent des agents de sécurité.

    Le personnel de la Commission électorale et les représentants des partis politiques sont présents dans les bureaux pour veiller à la transparence du dépouillement.

    Dans la majorité des localités du Nigeria ou le vote a débuté à temps, les électeurs ont exercé leurs droits civiques dans le calme.

    Beaucoup d'électeurs ont voté et sont repartis mais quelques-uns sont restés sans doute pour au parfum des premières tendances dans leurs bureaux.

    Alors que le scrutin s’achève allègrement dans tout le pays, l'attention se tourne vers les centres de collecte des résultats et les états-majors des missions d’observation.

    Election au Nigeria : le duel Buhari - Atiku

    L’élection du Nigeria en chiffres

    Jour de vote au Nigeria

  4. Les opérations de vote prolongées au Nigeria

    Election Nigeria
    Image caption: Les opérations de vote doivent se poursuivre

    Les bureaux de vote devraient avoir été fermés à 14 h 00 (13 h 00 GMT) au Nigeria mais la CENI a annoncé la prolongation automatique du délai pour les bureaux de vote dont l'ouverture a été retardée.

    Le commissaire national chargé de la formation et la sensibilisation des électeurs, Festus Okoye, indique que les élections seront prolongées en fonction du nombre d'heures de retard.

    Dans les centres qui ont ouvert à 9 h ce matin par exemple, la commission indique que les opérations de vote prendront fin à 15 heures.

    M. Okoye reconnaît que le mauvais fonctionnement des cartes à puce, les problèmes de sécurité, l'absence de fiches pour les PV et l'arrivée tardive des travailleurs du transport routier font partie des problèmes rencontrés dans certains États.

    Les taux de participation et d’ouverture des bureaux de vote diffèrent d’un Etat à l’autre. On enregistre autour de 100% dans les États de Katsina, Ekiti, Kebbi et Ogun mais dans des États comme celui de l'Adamawa la tendance est autour des 34 % à midi.

    Les autres États à faible performance sont celui du Delta avec 32 %, Borno 35 %, Sokoto avec 31 %, Zamfara 41 %, Ebonyi 35,5 % et l’Etat du Plateau 40 %.

  5. Deux personnes arrêtées à Lagos

    Nigeria
    Image caption: La sécurité a été renforcée dans le centre commercial de Lagos

    Des soldats ont arrêté deux hommes dans le centre commercial de Lagos (Aguda Suruléré), accusés d'avoir tenté d'empêcher des électeurs de voter pour un autre parti que l'APC au pouvoir.

    Ils sont accusés d'avoir tenté d'intimider des électeurs. L’envoyé spécial de BBC Afrique au Nigeria Sycfreed Mawoulé Djenoukpo indique que la sécurité a été renforcée dans la zone. Des policiers supplémentaires ont été déployés.

    Dans ce quartier de Lagos, un nigérian, Ralph Nwadike, a été blessé lorsque des individus non identifié munis d’armes blanches ont tenté de perturber le vote.

    Nigeria

    Sur Ago Palce Way toujours à Lagos, des urnes ont été saccagées, une moto brûlée…des actes de violence qui ont poussé les agents de la Commission électorale à s’enfuir des bureaux de vote.

    Cette zone de Lagos est connue pour être un bastion clé du PDP d’Atiku. Des électeurs en colère ont indiqué qu’ils soupçonnent des voyous à la solde de l'APC de Burhari d’avoir attaqué les bureaux de vote sachant qu'Atiku obtenait un plus grand nombre de voix.

  6. Des artistes nigérians galvanisent les électeurs

    Certaines des plus grandes stars nigérianes ont utilisé leurs comptes sur les médias sociaux pour inciter les populations à participer au vote d'aujourd'hui.

    2Baba, Innocent Idibia à l’état civil, qui a près de quatre millions de followers a partagé une photo sur Instagram.

    Elle présente son pouce marqué à l’ancre pour montrer qu'il a effectivement voté :

    View more on instagram

    Davido, sans doute la plus grande star de la musique urbaine nigériane, a également invité ses 4,5 millions de fans sur Twitter à se mobiliser aujourd'hui pour les élections générales :

    View more on twitter

    Et DJ Cuppy s'est aussi joint à la file d'attente des électeurs. Elle a posté une vidéo d'elle et de son père, invitant les nigérians à "aller voter et façonner l'avenir du Nigeria".

    View more on instagram
  7. Election au Nigeria : le duel Buhari - Atiku

    Nigeria
    Image caption: Muhammadu Buhari et Atiku Abubakar sont les deux poids lourds de cette élection

    Les Nigérians votent depuis ce matin pour choisir leur président après un report de dernière minute des élections générales, il y a une semaine.

    Le principal adversaire du président Muhammadu Buhari âgé de 76 ans est l'ancien vice-président Atiku Abubakar (72 ans).

    M. Buhari dit qu'il a jeté des bases solides pour la prospérité, mais son rival soutient que le Nigeria "ne fonctionne pas".

    Fin de la campagne électorale au Nigeria

    Au Nigeria, la facture salée du report des élections

    Au Nigeria, duel de dinosaures entre Buhari et Atiku

    Celui qui gagnera devra s'attaquer à plusieurs problèmes socio-économiques tels que les pénuries d'électricité, la corruption, les problèmes sécuritaires, la morosité économique et l’épineux dossier Boko Haram dans le nord du pays.

    C’est justement dans cette partie du Nigeria qu’environ deux heures avant l'ouverture des bureaux de vote que les habitants de la ville de Maiduguri (capitale de l'État de Borno) ont indiqué avoir entendu plusieurs coups de feu.

    La police d'État a déclaré dans un communiqué qu'il n'y avait aucune menace sur la sécurité publique.

    Borno est le lieu de naissance du groupe militant islamiste Boko Haram, qui avait déclaré avoir l'intention de perturber les élections.

  8. 5 choses à savoir sur le Nigeria, un colosse aux pieds d'argile

    Plus de 84 millions de Nigérians sont attendus aux urnes samedi le 16 février.
    Image caption: Plus de 84 millions de Nigérians sont attendus aux urnes samedi le 16 février.

    Plus de 84 millions de Nigérians sont attendus aux urnes samedi le 23 février. Mais savez-vous tout sur le pays le plus peuplé d'Afrique et poids lourd économique du continent ?

    La population nigériane n'arrête pas de croître à une vitesse vertigineuse. D'ici à 2047, elle détrônera même les États-Unis pour devenir le troisième plus grand pays du monde avec 387 millions d'habitants, selon les prévisions de l'ONU.

    Voici les 5 choses à savoir sur le Nigeria:

    1. La jeunesse, un potentiel énorme;
    2. Des écrivains dans la cour des grands;
    3. L'Afrobeats, un son qui fait danser le monde entier;
    4. Du pétrole,mais pas assez d'électricité;
    5. Le fief de Boko Haram.

    Cliquez ici pour en savoir plus sur ce pays

  9. Le vote des présidents

    Nigeria
    Image caption: Le président Muhammadu Buhari a voté dans un bureau de vote à Daura

    Le président Muhammadu Buhari a voté dans un bureau de vote à Daura, dans l'extrême nord du pays. Il a dit qu'il était heureux de voter.

    La BBC lui a demandé s'il accepterait les résultats et s’il féliciterait le gagnant s'il perdait ? Il a répondu : "Je me féliciterai" car il croit qu'il va gagner.

    M. Buhari est face à 72 challengers, mais son principal rival est Atiku Abubakar.

    Le principal adversaire du président Muhammadu Buhari a également voté. Atiku Abubakar, qui représente le Parti démocratique populaire (opposition), a été assailli par des journalistes après avoir voté dans un bureau de l'État d'Adamawa, dans le nord-est du pays.

    M. Atiku a exhorté les populations à aller voter.

    View more on twitter

    L'ancien président Goodluck Jonathan a aussi voté dans l'État de Bayelsa, dans le sud-est du pays.

    Après sa sortie du bureau de vote, il n'a pas voulu dire pour qui il avait voté. Il a indiqué aux journalistes que ses commentaires pouvaient être interprétés comme une campagne durant le vote ce qui est interdit par la loi.

    Goodluck Jonathan s'est présenté aux dernières élections en 2015, mais il a perdu contre Muhammadu Buhari.

    Il a été considéré comme un homme d’Etat digne en admettant sa défaite et en acceptant de céder sans contestations le fauteuil présidentiel à son successeur.

    Le général Abdulsalami Abubakar, dernier chef d'État militaire du pays a quant à lui voté à Minna, au centre-nord du Nigeria. Il a exhorté les candidats à accepter les résultats de bonne foi.

    Le général Abubakar s'est dit impressionné par le grand nombre de personnes qui attendaient pour voter.

    Il a dirigé le Nigeria pendant un peu moins d'un an à partir de juin 1998. Il a cédé le pouvoir à Olusegun Obasanjo en mai 1999, après avoir été élu président.

    Cette année marque le vingtième anniversaire du retour de la démocratie au Nigéria. Jusqu'en 1999, il y avait soit des administrations civiles de courte durée, soit des dirigeants militaires.

  10. "Ne vendez pas votre vote"

    La commission électorale indépendante du Nigeria (INEC) sensibilise les électeurs afin que ceux-ci ne pas vendent pas leur vote lorsqu'ils iront prendre part aux élections générales samedi.Elle a également indiqué des numéros de téléphone à appeler si quelqu'un remarque des irrégularités.

    View more on twitter
    View more on twitter
  11. L’élection du Nigeria en chiffres

    Le Nigeria est le pays le plus peuplé d'Afrique avec 196 millions d'habitants et le nombre de personnes concernées dans ce vote est tout aussi important.

    • 84 millions de personnes se sont inscrites pour voter
    • 73 millions de personnes ont retiré leur carte d'électeur
    • Plus de 50% de l'électorat a moins de 35 ans
    • 4 % ont plus de 70 ans
    • Plus de 25 % des électeurs inscrits sont des étudiants
    • Il y a près de 120.000 bureaux de vote
    • 73 candidats se sont inscrits à l'élection présidentielle
    • Les électeurs voteront trois fois : une fois pour le président, une fois pour les sénateurs et une fois pour les membres de la Chambre des représentants.

    Les urnes pour le vote

    Il y a trois élections aujourd'hui et chacune d'elle dispose d'une urne particulière. Les urnes rouges pour la présidentielle, les noires pour les sénatoriales et les vertes pour la Chambre des représentants.

    View more on twitter
  12. Jour de vote au Nigeria

    Nigeria
    Image caption: Les opérations de vote ont débuté

    Les bureaux de vote ont ouvert au Nigeria pour accueillir quelques 72,8 millions d'électeurs qui choisiront leur président.

    Les Nigérians devront choisir le futur président parmi les 60 candidats en lice.

    Autre enjeux du scrutin: les électeurs devront renouveler les 360 sièges dela chambre des représentants et les 109 du Sénat.

    Les bureaux de vote ont ouvert à 8 h 00 (7 h 00 GMT) et doivent fermer à 14 h 00 (13 h 00 GMT).

    Pour ceux qui ont l'habitude de voter de l'aube au crépuscule, ces heures semblent très courtes, mais la commission électorale indique que toute personne encore dans la file d'attente lorsque les bureaux de vote sont fermés peut encore voter.

    Les premiers résultats devraient être connus dimanche, puis le résultat final pourrait être annoncé tard lundi ou tôt mardi matin.

    Le candidat ayant obtenu le plus grand nombre de voix est déclaré vainqueur au premier tour, à condition qu’il obtienne au moins 25% des voix dans les deux tiers des 36 États du Nigeria.