L'invité Afrique de BBC Matin du 25/10/2016

Le porte-parole du gouvernement centrafricain, Théodore Jousseau, laisse entendre que ses compatriotes devraient attendre d’avoir une armée "bien structurée" avant de réclamer le départ des soldats déployés dans leur pays par l’ONU.