Médecine : la Guinée à la traîne
Media playback is unsupported on your device

Médecine : la Guinée à la traîne

Le gouvernement guinéen a décidé de ne pas orienter cette année de nouveaux bacheliers à la faculté de médecine de l’université publique, à cause du nombre insuffisant de laboratoires et du faible niveau de la formation dans cette filière. Un reportage de notre correspondant à Conakry, Boubacar Diallo.

Sur le même sujet