Invité Afrique du 20/02/2017
Media playback is unsupported on your device

Pierre Gomez, doyen de la Faculté des Lettres de l'Université de Banjul.

Pierre Gomez, doyen de la Faculté des Lettres de l'Université de Banjul parle des perspectives pour la Gambie qui, selon lui amorce un nouveau départ avec la cérémonie populaire d'investiture du président Adama Barrow ce samedi 18 février.

Il souligne toutefois que le nouveau président doit très vite se mettre au travail puisque son état de grâce risque d'être très court.

Pierre Gomez évoque également l'avenir des relations entre le Sénégal et la Gambie.

Interrogé par Samba Dialimpa Badji, il commence d'abord par souligner la symbolique de la cérémonie du 18 février.