Les abus sexuels de plus en plus courants sur les routes migratoires

77% de ceux qui voyagent le long de la route de la Méditerranée centrale relatent des expériences directes d'abus, d'exploitation et de pratiques liées à la traite des êtres humains.

La route migratoire en Méditerranée centrale est la plus dangereuse, étant donné que les candidats réfugiés passent par la Libye qui reste un Etat de non-droit, où règnent les milices et la criminalité.

Joy, 17 ans à été contrainte à la prostitution.

Elle nous raconte ici son histoire.