Au Kenya, les prières n'ont pas eu raison de la tension pré-électorale
Media playback is unsupported on your device

Au Kenya, les prières n'ont pas eu raison de la tension pré-électorale

Au Kenya, c'est toujours l'incertitude sur la tenue du nouveau scrutin présidentiel ce jeudi.

Le président sortant Uhuru Kenyatta a reçu lundi matin le président de la commission électorale.

A l'issue de leur entretien, il a réitéré que le scrutin ne sera pas reporté.

Son opposant Raila Odinga, lui, continue d'appeler au boycott.

A trois jours du scrutin, le climat est tendu.

Récit, Lamine Nouriddine Konkobo.