Au Kasaï, l'armée "n'a pas tué que des miliciens"
Media playback is unsupported on your device

Au Kasaï, l'armée "n'a pas tué que des miliciens"

Un avertissement des Nations Unies: la réduction de l'effectif des casques bleus en RDC pourrait aggraver l'instabilité dans le pays.

C'est une sonnette d'alarme qui s'applique notamment à la province du Kasaï, ou l'armée est accusée de ratissage contre une milice locale qui s'est insurgée contre le gouvernement.

Reportage Fergal Kean, Lamine Nouriddine Konkobo.