Trafic de bois en Casamance: "Macky va affronter des lobbies puissants"
Media playback is unsupported on your device

Trafic de bois en Casamance: "Macky va affronter des lobbies puissants"

Après le massacre de 14 personnes dans la région forestière de Casamance, le président sénégalais Macky Sall a ordonné la suspension de toutes les autorisations de coupe de bois et de procéder sans délai à la révision du Code forestier.

Certains observateurs estiment que le massacre pourrait être lié à l'exploitation illicite du bois précieux.

Haidar Al Ali, ancien ministre de l'Ecologie et militant de l'environnement apprécie cette décision de suspension, mais estime que c'est insuffisant.

Il estime que le président sénégalais va faire face à de puissants lobbies dans sa volonté de lutter contre le trafic de bois.

Sur le même sujet