Au Mali, la mort des casques bleu est un "acte de lâcheté"
Media playback is unsupported on your device

Au Mali, la mort des casques bleu est un "acte de lâcheté"

Au Mali, quatre casques bleus ont été tués et quatre grièvement blessés.

Leur véhicule a sauté sur une mine alors qu'ils étaient en patrouille dans le centre du pays, dans la région de Mopti.

Malgré la déroute des islamistes dans le nord du Mali, depuis l'intervention des forces étrangères en 2013, le pays est toujours en proie à la violence.

A New York, le secrétaire général de l'Onu a condamné ce qu'il qualifie d'acte de lâcheté.

Récit, Genevieve Sagno.