Mali : À la conquête des électeurs
Media playback is unsupported on your device

Au Mali, une campagne électorale sur fonds de défi sécuritaire

Le dimanche 8 juillet marque le lancement de la campagne présidentielle au Mali. Celle-ci est menée sur fonds de défi sécuritaire.

A Bamako, Ibrahim Boubacar Keita (IBK), le président sortant, et Soumaïla Cisse, chef de file de l'opposition, ont tenu leurs premiers grands meetings dimanche.

Avec les 22 autres candidats, parmi lesquels ne figure qu'une seule femme, ils ont 21 jours pour convaincre les 8 millions d'électeurs.

Récit de Lamine Nourridine Konkobo.

Sur le même sujet