Le président américain souhaite mettre fin, par décret, au droit du sol.

À l'approche des élections de mi-mandat, les États-Unis déploient des milliers de soldats à la frontière mexicaine pour bloquer ce que Donald Trump appelle une invasion de migrants.