Chibok: Pour qu'elles ne "tombent pas dans l'oubli"
Media playback is unsupported on your device

Chibok: Pour qu'elles ne "tombent pas dans l'oubli"

L'anniversaire a failli passer inaperçu: Il y a cinq ans, Boko Haram enlevait 276 lycéennes, à Chibok, dans le nord du Nigeria.

Cinq ans après, plus de la moitié des filles ont été libérées, mais 112 d'entre elles manquent toujours à l'appel.

Le slogan "Bring Back Our Girls" n'est plus clamé que par une poignée d'irréductibles.

Mais de leur côté, sans nouvelles, les familles se battent pour que les filles ne tombent pas dans l'oubli.

Olivier Weber