La galère des mères célibataires marocaines
Media playback is unsupported on your device

La galère des mères célibataires marocaines

Au Maroc, le manque d'éducation sexuelle et les lois restrictives sur l'avortement font que plus de 25 000 femmes non mariées accouchent chaque année. Pourtant, les relations sexuelles hors mariage sont illégales dans le pays et c'est la mère de l'enfant qui en subit les conséquences.

Un grand sondage réalisé pour BBC News Arabic a montré que les femmes marocaines se sentent moins libres que les hommes de vivre leur vie comme elles l'entendent. À Casablanca, justement, Aicha Ech-Chenna, fondatrice de l'association ''Solidarité Féminine'' se bat depuis des années pour que les droits des mères célibataires soient reconnus.

Lire aussi :

Mohammed VI, 20 ans après

Un soulèvement est-il possible au Maroc ?