"La capacité de la Côte d'Ivoire est très faible par rapport à la quantité d'héveas produite"
Media playback is unsupported on your device

MOBIO Samuel, le président de l'AEXCI est l'invité de BBC matin.

Mévente de l'hévéa Côte d'Ivoire, environ 300 mille tonnes de caoutchouc naturel en souffrance chez les planteurs.

Face à cette situation, l'Association des exportateurs de caoutchouc naturel de Côte d'Ivoire, AEXCI, propose la création d'usines pour résorber le problème. C'etait au cours d'une rencontre avec la presse ce week-end.

MOBIO Samuel, le président de l'AEXCI est l'invité de BBC matin. Il est interrogé par Ferdinand GOGOUA