MOBIO Samuel, le président de l'AEXCI est l'invité de BBC matin.

Mévente de l'hévéa Côte d'Ivoire, environ 300 mille tonnes de caoutchouc naturel en souffrance chez les planteurs.

Face à cette situation, l'Association des exportateurs de caoutchouc naturel de Côte d'Ivoire, AEXCI, propose la création d'usines pour résorber le problème. C'etait au cours d'une rencontre avec la presse ce week-end.

MOBIO Samuel, le président de l'AEXCI est l'invité de BBC matin. Il est interrogé par Ferdinand GOGOUA