Il sera difficile pour l'Afrique d'avoir deux places au Conseil de sécurité
Media playback is unsupported on your device

Le politologue burkinabè, Serge Theophile Balima se prononce sur la demande de l'Afrique

L'Afrique souhaite obtenir deux places de membres permanents au Conseil de sécurité des Nations Unies. 

L'appel a été lancé par les ministres des Affaires Etrangères de l'Union Africaine (UA) réunis lundi à Dakar au Sénégal. 

Le Président Sénégalais, Macky Sall souhaite que cette question soit inscrite à l'ordre du jour du sommet de l'Union Africaine prévu le mois prochain à Addis-Abeba en Ethiopie. 

Cet appel a-t-il des chances d'être entendu? Comment les cinquante-quatre (54) pays africains peuvent-ils s'organiser pour obtenir les deux places de membres permanents au Conseil de sécurité de l'Onu?

Le politologue burkinabè Serge Théophile Balima est l'Invité de BBC Afrique.  

Il répond à Bruno Sanogo.