Formation d'un nouveau gouvernement en Tunisie

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le parlement tunisien lors d'un vote de défiance à Tunis, le 11 janvier 2020.

Le Premier ministre Elyes Fakhfakh a présenté ce mercredi soir la liste du gouvernement amendé après d'intenses négociations avec le parti Ennahdha, principale force à l'Assemblée Nationale.

Cette nouvelle liste comprend 32 ministres, dont 7 appartenant à Ennahdha.

Le premier ministre tunisien a dévoilée la nouvelle liste du gouvernement dans une déclaration télévisée retransmise sur les réseaux sociaux.

Elyes Fakhfakh a souligné que ce gouvernement regroupe toutes les familles politiques, des cadres de partis et des personnalités indépendantes.

Il a ajouté que la période des concertations, malgré ses difficultés et sa complexité, s'est déroulée de façon tout à fait démocratique.

Le parti Ennahdha, qui avait rejeté au dernier moment une première liste présentée samedi soir, a assuré dans un communiqué, qu'il participerait à ce gouvernement et qu'il le soutiendrait. Ennahdha qui a un ministre supplémentaire par rapport à la liste initiale, a justifié sa décision par la nécessité de prendre en considération les difficultés socio-économiques et sécuritaires de la Tunisie, nécessitant de former un gouvernement rapidement.

Un parlement sans véritable majorité en Tunisie

Media playback is unsupported on your device
Ahmed Bargaoui : ''Il n’y a plus de confiance entre le gouvernement et le peuple tunisien''

L'appui d'Ennahdha ouvre la voie à l'approbation de ce gouvernement par le Parlement dans les jours à venir.

Le nouveau gouvernement doit obtenir 109 voix sur 217, ce qui nécessite d'importantes négociations étant donné le morcellement de l'Assemblée, où Ennahdha ne compte que 54 sièges.

Après l'échec d'un premier gouvernement en janvier, un nouveau rejet pourrait entraîner une dissolution de l'Assemblée élue il y a quatre mois et des élections anticipées.

Le président Kais Saied, pourra prendre cette décision si le pays ne dispose toujours pas de gouvernement d'ici le 15 mars, si aucun gouvernement n'a été validé.

Sur le même sujet

Lire plus