Tedros Ghebreysus : " Le monde ne manque ni d'outils, ni de sciences, ni de ressources pour se protéger"

Tedros Ghebreysus : " Le monde ne manque ni d'outils, ni de sciences, ni de ressources pour se protéger"

Le chef de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreysus, a déclaré que le virus était un ennemi dangereux qui devait être éradiqué. Il a signalé que le coronavirus a affecté tous les aspects de la vie et que le plus grand échec du monde serait de ne pas en tirer les leçons.

Selon lui, "Le monde ne peut plus se permettre l'amnésie à court terme qui a trop longtemps caractérisé sa réponse à la sécurité sanitaire ».

Le monde ne manque ni d'outils, ni de science, ni de ressources pour le protéger des pandémies a-t-il fait remarquer.

Il note que le temps est venu de tisser ensemble les fils disparates de la sécurité sanitaire mondiale en une chaîne ininterrompue, un cadre complet de préparation aux épidémies et aux pandémies.

Et en faisant remarquer que ce qui manque est un engagement soutenu à utiliser les outils, la science et les ressources dont il dispose, Tedros Adhanom Ghebreysus, lance un appel à toutes les nations à décider qu'elles feront tout ce qu'il faut pour que la pandémie de coronavirus de 2020 ne se répète jamais.