Reconnue coupable de meurtre à cause d’un perroquet

Image caption Le perroquet a répété plus tard les mots « ne tire pas » prononcés par la victime lors des faits.

Glenna Duram a tiré 5 fois sur son mari en 2015 avant de tenter de se suicider.

L'affaire du meurtre qui a eu lieu au Michigan (Etats-Unis), a été résolue grâce au témoignage du perroquet du couple.

En effet, le perroquet a répété plus tard les mots " ne tire pas " prononcés par la victime lors des faits, en imitant sa voix.

Lire aussi:

L'ex-femme de la victime a appuyé le témoignage car selon elle, le perroquet nommé "Bud" a l'habitude de reprendre les conversations dont il a été témoins.

Le jury a donc reconnu Glenna Duram coupable de meurtre au premier degré le lendemain du témoignage de l'animal de compagnie.

La sentence sera connue le mois prochain.