Interdiction de voyage: un juge bloque le décret de Trump

Ce décret, surnommé "Muslimban" car il vise des pays avec une majorité de musulmans, pris par Donald Trump, était contesté par l'État de Hawaï. Copyright de l’image AFP
Image caption Ce décret, surnommé "Muslimban" car il vise des pays avec une majorité de musulmans, pris par Donald Trump, était contesté par l'État de Hawaï.

Un juge fédéral basé à Hawaï a bloqué mardi la dernière interdiction de voyage de l'administration Trump visant des pays à majorité musulmane.

Ce décret, surnommé "Muslimban" car il vise des pays avec une majorité de musulmans, pris par Donald Trump, était contesté par l'État de Hawaï.

Selon le juge de Honolulu, les lois fédérales sur l'immigration ne permettent pas au président des États-Unis d'imposer des restrictions à six de ces pays - Corée du Nord et Venezuela non inclus.

Le décret interdit l'entrée sur le sol américain aux ressortissants de huit pays : l'Iran, de Libye, de Syrie, du Yémen et de Somalie Tchad et de la Corée du Nord ainsi que certains responsables vénézuéliens.

Le juge Derrick Watson, qui avait déjà bloqué un précédent décret de Donald Trump en mars, a ordonné mardi la suspension provisoire du texte en estimant probable que l'État de Hawaï obtienne gain de cause lorsque l'affaire sera jugée sur le fond.

Le décret « souffre des mêmes maux que le précédent : le manque de preuves que l'entrée des plus de 150 millions ressortissants des six pays serait 'préjudiciable aux intérêts des États-Unis' », écrit le magistrat.

LIRE AUSSI

Trump "invente" un pays africain : la Nambie

Trump remercie Poutine qui a expulsé des diplomates américains

Trump veut réformer l'Onu

Sur le même sujet