Dubaï veut investir plus en Afrique

Dubaï cherche à accélérer et canaliser ses investissements vers l'Afrique. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une vue des participants du Global Business Forum on Africa 2017

Cela a fait l'objet d'un forum économique organisé mercredi aux Emirats arabes unis. Le président rwandais, Paul Kagamé, qui y a pris part, appelle à davantage d'investissement sur le continent.

Selon le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Dubaï, Hamad Buanim, l'Afrique est la région qui a la plus forte croissance au monde.

Et le continent a besoin aujourd'hui d'une dizaine de milliards de dollars d'investissements notamment dans les infrastructures et l'énergie.

Les participants du Global Business Forum on Africa veulent donc saisir cette opportunité.

Le nombre d'entreprises africaines enregistrées à Dubaï a bondi de 41% entre 2015 et 2016, selon la Chambre de Commerce et d'Industrie de Dubaï, qui ajoute que le volume des échanges commerciaux entre les Emirats arabes unis et l'Afrique s'élève à 35 milliards de dollars et connaît chaque année une augmentation à deux chiffres.

Le président rwandais Paul Kagamé, qui participait au forum, a souligné que dans les cinq à dix prochaines années, il y aura des progrès significatifs dans l'intégration entre les différents blocs économiques régionaux africains qui se sont formés.

Il appelle par conséquent à davantage d'investissements en Afrique.

Lire plus