Attentat de Manchester : Tripoli appelé à extrader le frère de l’auteur

Attentat de Manchester : Tripoli appelé à extrader le frère de l'auteur
Image caption L'attentat-suicide de Manchester avait fait 22 morts en mai dernier.

La police britannique chargée de l'enquête sur l'attentat de Manchester, qui a fait 22 morts en mai, a annoncé mercredi avoir demandé à la Libye d'extrader le frère de l'auteur de cet attentat-suicide.

Le kamikaze, Salman Abedi, avait fait exploser sa bombe à la sortie d'une immense salle de concert dans laquelle venait de se produire la chanteuse

américaine Ariana Grande.

Parmi les 22 morts, sept enfants. La détonation avait fait plus d'une centaine de blessés, dont deux sont toujours hospitalisés.

Salman Abedi, un Britannique de 22 ans d'origine libyenne, se serait rendu en Libye à la veille de cet attentat.

La police du Grand Manchester a affirmé mercredi avoir recueilli suffisamment de preuves pour demander et obtenir un mandat d'arrêt contre le frère de l'agresseur, Hashem Abedi.

Hashem Abedi est actuellement détenu en Libye et le Crown Prosecution Service (Service des poursuites judiciaires de la Couronne) vient de demander

son extradition, a indiqué Russ Jackson, en charge de la lutte anti-terroriste dans le nord-ouest de l'Angleterre.

Le père, Ramadan Abedi, vient également d'être arrêté, selon Ahmed bin Salem, porte-parole des services de sécurité libyens.

Lire plus