Rohingyas : première visite de terrain de Suu Kyi

Aung San Suu Kyi rencontre des rohingyas dans l'État de Rakhine, en Birmanie. Copyright de l’image AFP
Image caption Aung San Suu Kyi rencontre des rohingyas dans l'État de Rakhine, en Birmanie.

C'est la première fois que la prix Nobel de la paix, arrivée au pouvoir en en avril 2016, se rend dans la région depuis le début du conflit.

Aung San Suu Kyi s'est rendue dans le Nord de l'Etat Rakhine, épicentre des violences, où l'armée est accusée par les Nations Unies d'"épuration ethnique" contre la minorité musulmane rohingya.

En deux mois, plus de 600 000 membres ont fui au Bangladesh voisin.

Elle a rencontré des chefs religieux musulmans. Selon ces derniers, la dirigeante birmane a exhorté toutes les parties à cesser de se quereller, ajoutant que le gouvernement était là pour les aider.

Aung San Suu Kyi est très critiquée à l'étranger pour sa gestion de la crise.

Les autorités birmanes rejettent jusqu'ici les accusations d'épuration ethnique" et assurent ne vouloir qu'éradiquer la rébellion musulmane, l'Armée du salut des Rohingyas de l'Arakan (ARSA).

Les Rohingyas représentent la plus grande population apatride au monde depuis que la nationalité birmane leur a été retirée en 1982 sous la junte militaire.

Sur le même sujet