Bernard Arnault cité dans les "Paradise Papers"

M. Arnault qui dénonce "une opération journalistique pour créer une sensation" a démenti l'information. Copyright de l’image AFP
Image caption M. Arnault qui dénonce "une opération journalistique pour créer une sensation" a démenti l'information.

L'homme le plus riche de France Bernard Arnault est cité mercredi dans les "Paradise Paper".

Le quotidien français Le Monde révèle que le milliardaire, propriétaire et son groupe LVMH, géant mondial du luxe, aurait placé "des actifs dans six paradis fiscaux différents".

Le journal français fait partie du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) regroupant 96 médias de 67 pays, qui dévoile depuis dimanche des enquêtes basées sur une fuite de 13,5 millions de documents financiers.

Bernard Arnault, première fortune de France et 11e mondiale selon Forbes, aurait "fait appel à au moins huit cabinets de conseil différents pour localiser ses actifs dans six paradis fiscaux différents", affirme Le Monde.

M. Arnault qui dénonce "une opération journalistique pour créer une sensation" a démenti l'information.

"Tous les actifs évoqués dans cet article ont été constitués de manière parfaitement légale et sont naturellement connus des autorités fiscales", a réagi M. Arnault dans une déclaration.

Sur le même sujet

Lire plus