Rohingyas : Tillerson réclame une enquête "crédible"

Des réfugiés Rohingya dans l’attente d'aide alimentaire dans un camp de réfugiés au Bangladesh. Copyright de l’image AFP
Image caption Des réfugiés Rohingya dans l’attente d'aide alimentaire dans un camp de réfugiés au Bangladesh.

En visite en Birmanie, le secrétaire d'Etat américain s'est prononcé mercredi en faveur d'une enquête "crédible" et "indépendante" sur les violences à l'origine de l'exode des Rohingyas.

Depuis fin août, plus de 600 000 membres de cette minorité musulmane apatride ont fui et trouvé refuge au Bangladesh.

"Nous allons considérer tout cela avec beaucoup de prudence à mon retour à Washington", a-t-il déclaré.

Rex Tillerson s'est par ailleurs dit opposé à des sanctions contre la Birmanie.

Il s'exprimait aux côtés d'Aung San Suu Kyi, la dirigeante birmane qui s'est défendue pour sa part d'"être restée silencieuse" sur cette crise.

Sur le même sujet