Liban : Michel Aoun accuse Ryad de détenir Saad Hariri

Le président du Liban, Michel Aoun, accuse Ryad de détenir le premier ministre Saad Hariri. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président du Liban, Michel Aoun, accuse Ryad de détenir le premier ministre Saad Hariri.

Le président du Liban, Michel Aoun, a accusé l'Arabie saoudite de détenir le Premier ministre Saad Hariri et sa famille.

Ce qu'il considère comme une violation des droits de l'homme.

Le général Aoun a déclaré que rien ne justifiait l'absence continue de M. Hariri du Liban.

M. Hariri, qui a démissionné de façon spectaculaire alors qu'il était en Arabie Saoudite, a réitéré sur son compte Twitter qu'il reviendrait au Liban comme il l'avait promis.

Le président Emmanuel Macron a "invité" Saad Hariri et sa famille à venir en France.

"Après s'être entretenu avec le prince héritier d'Arabie saoudite Mohamad ben Salmane et le Premier ministre libanais, le président de la République a invité Saad Hariri et sa famille en France", rapporte mercredi un communiqué de l'Elysée.

Le ministre français des Affaires étrangères, Yves Le Drian, doit se rendre en Arabie saoudite pour rencontrer M. Hariri et les dirigeants du pays afin de discuter de la crise.

Sur le même sujet