HRW dénonce la loi russe sur les médias

Selon Human Rights Watch (HRW), les restrictions imposées par Washington à la chaîne russe RT sont "malheureuses". Copyright de l’image Getty Images
Image caption Selon Human Rights Watch (HRW), les restrictions imposées par Washington à la chaîne russe RT sont "malheureuses".

L'organisation Human Rights Watch (HRW) dénonce la loi russe permettant de classer des médias comme "agents de l'étranger" qui selon elle est une une "attaque" contre la liberté de la presse.

Cette loi est présentée comme une riposte après l'enregistrement aux Etats-Unis en tant qu'"agent de l'étranger" de la chaîne RT, contrôlée par l'Etat russe.

Le texte, adopté par les députés russes et qui doit encore être voté par les sénateurs et promulgué par le président Vladimir Poutine, permet de classer tout média international opérant en Russie sous cette appellation.

Selon Human Rights Watch (HRW), les restrictions imposées par Washington à la chaîne russe RT sont "malheureuses".

La loi russe a été également critiquée par Berlin et l'ONG Amnesty international.

Elle contraint notamment les entités concernées à donner des informations aux autorités sur leur situation financière, et à préciser dans les documents qu'elles produisent qu'ils sont classés comme tels.

Les radios Voice of America et Radio Free Europe/Radio Liberty, financées par le Congrès américain, sont les premiers médias qui ont été avertis par Moscou d'un possible enregistrement prochain sous cette dénomination.

Sur le même sujet

Lire plus