Sous-marin disparu : l'Argentine abandonne les recherches de survivants

SanJuan,Argentine,Marine,Atlantique Copyright de l’image Getty Images
Image caption La Marine argentine a annoncé qu'elle mettait officiellement fin jeudi 30 novembre à ses opérations de recherche d'éventuels survivants parmi les 44 membres de l'équipage du sous-marin porté disparu il y a deux semaines dans l'Atlantique Sud.

Les espoirs de retrouver des survivants sont vains.

La Marine argentine a annoncé qu'elle mettait officiellement fin jeudi à ses opérations de recherche d'éventuels survivants parmi les 44 membres de l'équipage du sous-marin porté disparu il y a deux semaines dans l'Atlantique Sud.

Elle continuera en revanche à rechercher le submersible lui-même, a ajouté son porte-parole Enrique Balbi (photo).

S'il n'était pas possible de confirmer avec certitude la mort de l'équipage du San Juan, le porte-parole de la Marine a souligné que les recherches menées par une coalition internationale n'avaient "pas permis de découvrir le moindre élément de naufrage dans les zones explorées" et qu'elles avaient duré "deux fois plus longtemps" que le temps de survie estimé des marins à bord du submersible.

Dans son dernier message, le 15 novembre à 07H30 (10H30 GMT), le San Juan avait indiqué avoir eu une avarie à ses batteries mais qu'elle avait été maîtrisée.

L'hypothèse la plus probable semble être une explosion du submersible.

Le San Juan avait appareillé le dimanche 11 novembre d'Ushuaia, dans l'extrême sud de l'Argentine, pour regagner Mar de Plata, son port d'attache.

Sur le même sujet

Lire plus